Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 4 le Mer 5 Juil - 13:43

Degrés Maçonnique du Rite D’Ecosse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

12082015

Message 

Degrés Maçonnique du Rite D’Ecosse






Le Rite Écossais Ancien & Accepté (REAA) est officiellement apparu au début du 19e Siècle. Cependant l’histoire de ce rite est l’aboutissement du mouvement dit Écossais (ce que nous appelons aujourd’hui l’Écossisme) qui apparut en Angleterre entre 1733 et 1735. Des écrits attestent de l’existence de « Scotch Masons » (Maçons Écossais) dés cette période.

L’Écossisme est à l’origine un mouvement qui se caractérise par une multiplication des grades au delà de celui de Maître Maçon.

Les premiers Maîtres Écossais apparaissent à la Grande Loge en 1743 en France. Le mouvement a évolué. Il a pris la forme que nous lui connaissons le 24 Juin 1801 à Charleston aux États-Unis. Voici cependant quelques étapes de son évolution.

Une personne a contribué à la création du Rite Écossais : Étienne Morin. Ce Frère (1717-1771) débarqua en 1763 à Saint-Domingue. Il était muni d’une patente d’organismes liés à la Grande Loge de France lui permettant de créer des « hauts grades ». Morin créa, adapta et modifia un système en 25 degrés à partir de différents grades pratiqués en Europe. Ce rite est connu (mais plus pratiqué) aujourd’hui sous la dénomination de « Rite de Perfection ». Le degré ultime de ce rite était celui de « Sublime Prince du Royal Secret », l’actuel 32e du REAA aujourd’hui. Contrairement à une idée généralement reçue, ce rite ne fùt pas pratiqué en France.
Le système conçu par Morin va être modifié et remanié pour aboutir à un système en 33 degrés : Le Rite Écossais Ancien & Accepté.

C’est en décembre 1802 qu’une » circulaire aux deux hémisphères » annonça la création d’un Suprême Conseil (Supreme Council, en anglais) du 33e degré des États Unis d’Amérique le 31 mai 1801 à Charleston.

En France, ce Rite est arrivé grâce au Comte Alexandre François Auguste De Grasse-Tilly, membre du Suprême Conseil de Charleston. De Grasse-Tilly s’empressa de fonder le Suprême Conseil de France qui naquit officiellement à Paris le 22 décembre 1804.

C’est grâce au traité d’union (encore appelé « Concordat ») de décembre 1804 unissant le Rite Ecossais au Grand Orient que ce dernier le reçu en son sein. Alors que le Suprême Conseil de France était en sommeil, cette obédience fonda en 1815 un Suprême Conseil des Rites qui eut Germain Hacquet, ancien Grand Officier du Suprême Conseil de France comme premier Souverain Grand Commandeur. Le Suprême Conseil de France fut réveillé en 1821.

En 1965, le Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil de France voulu rallier la sphère d’influence Britannique, contre l’avis du reste de l’Ordre. Il quitta donc le Suprême Conseil de France pour fonder en 1965 le Suprême Conseil Pour la France, rattaché à la Grande Loge Nationale Française. Il dù se faire ré-initier aux 33 degrés de l’Écossisme. C’est ainsi que cette obédience se procura le Rite Écossais Ancien & Accepté.

Il existe donc aujourd’hui en France 3 Suprêmes Conseils qui administrent le Rite :
– Le Suprême Conseil de France (1804/1821) souché sur la Grande Loge de France (GLDF),
– Le Suprême Conseil du Rite Ecossais Ancien et Accepté (1804/1815) souché sur le Grand Orient de France (GODF),
– Le Suprême Conseil pour la France (1965) souché sur la Grande Loge Nationale Française (GLNF).

Curieusement, ce rite n’est pratiqué dans les trois premiers degrés que dans les obédiences européennes, à l’exception d’Israël et de quelques obédiences Africaines. Les États Unis ne le pratiquent que dans les hauts-grades, du 4° au 33° degré (quelques Loges bleues semblent cependant pratiquer ce rite aux USA).
Il compte 33 degrés, voyez la liste ci-dessous:

Les Degrés du Rite D’Ecosse

Les explications associés avec les grades (voir ci-dessous), proviennent de sites officiels sur la franc-maçonnerie, et il est très probable qu’elles soient erronées, ne les prenez pas aux sérieus, essayez plutôt de voir les messages chachés derrière ces explications…

Loges Bleues
1°, Apprenti Maçon: représente le voyage d’un homme dans la franc-maçonnerie, et représente la jeunesse.
2°, Compagnon Maçon: symbolise l’âge adulte et représente le travail.
3°, Maître Maçon: représente l’homme dans ces vieux âges et par conséquent la sagesse.

Loges de Perfections (ateliers philosophiques)
4°, Maître Secret: dans ce degré, la dignité de la fidélité et de l’intégrité est démontrée
5°, Maître Parfait: Ce degré apprend que des ambitions indignes sont corrompus et destructrices à l’homme qui oublit son devoir pour sa famille, son pays et Dieu.
6°, Secrétaire Intime: Ce degré apprend qu’un homme fiable peut survivre fausses accusations
7°, Prévôt et Juge: Montre que la vérité domine, que la justice triomphe, trempé de clémence et de pardon
8°, Intendant des Bâtiments: Symbolise que le but personnel à un titre et une position peut causer des discordes
9°, Maître Élu des Neuf: Ce degré apprend que la vérité peut émerger du clash des opinions, et de regarder la vie, le devoir et dieu à travers l’esprit d’autres personnes qui ne partagent pas la même croyance
10°, Illustre Élu des Quinze: Ce degré symbolise la vie de Salomon et que sa fierté l’empêcha de
demander pardon
11°, Sublime Chevalier Élu: Ce degré accentu la valeur d’être bon citoyen, et qu’un homme devrait toujours être loyal, brave et courageux, dans la conviction que le bon va éventuellement dominer
12°, Grand Maître Architecte: Apprend que la qualité de clémence à travers un esprit de compassion et de tendresse du coeur va permettre de fermer les yeux sur les blessures, ou de traiter les délinquants mieux qu’ils ne le méritent
13°, Chevalier de Royal Arche (Royal Arch): ce degré représente l’histoire et la légende d’Hénoch et prépare le candidat pour le 14ème degré
14°, Grand Élu de la Voùte Sacrée: Ce degré décrit la tentative constante de la perfection du caractère

Chapitres
15°, Chevalier d’Orient ou de l’Épée: Ce degré montre la leçon importante de l’exemple de Zorobabel, de loyauté et de conviction, fidélité dans le devoir, et le dévouement pour la vérité
16°, Prince de Jérusalem: Ce degré est un drame des récompenses trouveés dans les leçons du 15ème degré
17°, Chevalier d’Orient et d’Occident: Ce degré apprend qu’une personne devrait apprendre, et ne devrait pas répéter les erreurs du passé
18°, Souverain Prince Rose Croix: Dans ce degré, les principes de tolérance sont affirmés et exauces à chaque hommes le droit de répondre, à sa manière, ses convictions

Aréopages
19°, Grand Pontife: Ce degré proclame l’unité spirituelle de tous ceux qui croient en Dieu et ceux qui entretiennent l’espoir d’immortalité, peu importe les chefs religieux qu’ils suivent ou la foi qu’ils professent. C’est principalement concerné avec le conflit vivace entre la lumière et l’obscurité, le bien et le mal, Dieu et Satan.
20°, Maître Ad Vitam: Ce degré est un drame de l’esprit confrontant la compétition, la non-loyauté et la trahison. Les principes maçonniques et dirigeants sont soumis à un test crucial. Ce degré démontre la condamnation maçonnique de ceux qui conspirent contre la securité de la nation et le bonheur de nos gens.
21°, Chevalier Prussien: Ce degré apprend que la franc-maçonnerie n’est pas un portection/bouclier pour faire le mal et que la justice est un des chefs supporteurs de nôtre fraternité.
22°, Prince du Liban: Dans ce degré, la dignité de la labeur est démontrée. Ce n’est pas une insulte, mais un privilège, pour un homme d’être autorisé de gagner sa pitance par le travail (hein?!). L’oisiveté, la non-labeur, est déshonorant.
23°, Chef du Tabernacle: Ce degré apprend que ceux qui ont la foi en Dieu et l’amour pour l’homme devra faire de grands sacrifices pour aider les autres.
24°, Prince du Tabernacle: Ce degré apprends qu’une croyance mutuelle envers une entité super-puissante lie tout les hommes entre eux en une confrérie internationale.
25°, Chevalier du Serpent d’Airain: Ce degré apprend qu’il y a un désert extensible dans chaque vies individuelles de l’histoire de chaque nations, avec pour résultat un cassage des disciplines et une perte de foi. Ce degré est comme orgue pour la confiance envers soi-même, envers les autres, et envers Dieu.
26°, Prince de la Clémence: Ce degré apprend la qualité de pitié; qui est un esprit de compassion et de tendresse du coeur qui nous permet de passer par dessus les blessures, et de traiter un délinquant mieux qu’il ne le mérite.
27°, Grand Commandeur du Temple: Ce degré apprend que le Rite D’Ecosse dans la franc-maçonnerie croit dans le concepte d’une église libre et d’un état libre, qui s’aiderait mutuellement pour le bien des gens.
28°, Chevalier du Soleil: Ce degré utilise le symbolisme des outils et des implémentations de l’architecture et apprends que en construisant un caractère moral parmis ces adhérents, la franc-maçonnerie peut améliorer la quête déterminée de l’homme pour l’unité et le bien à travers le monde.
29°, Grand Écossais de Saint-André d’Écosse: Ce degré accentu les enseignements maçonnique d’égalité et de tolérance. Nous sommes rappelé que aucun homme, aucune église et aucune religion, n’a le monopolie sur la vérité; que alors que nous devons être vrai et confiant envers nos convictions, nous devons respecter les opinions des autres.
30°, Chevalier Kadosh: Ce degré prépare les tests et les cérémonies qui symbolise les expériences que nous devons parcourir dans la construction d’un caractère d’excellence.

Tribunaux
31°, Grand Inspecteur Inquisiteur: Ce degré apprend que nous devons offrir à chaque homme le bénéfice de l’innocence et pureté d’intentions. Celui qui juge les autres, doit d’abord se juger soi-même.

Consistoires
32°, Sublime Prince du Royal Secret: Ce degré décrit la victoire de la spiritualité sur l’homme dans la conquête de la soif et de la passion, par les sens moraux et la raison. Le devoir peut défois demander sacrifice, et parfois le sacrifice suprème.

Conseils Suprêmes
33°, Souverain Grand Inspecteur Général

Le Suprême Conseil (Supreme Council, en anglais) est une assemblée présidée par un Grand Commandeur. Il compte entre 9 et 33 membres choisis parmi ceux qui possèdent le 33° degré. Pour en savoir un plus sur l’origine de ce rite, nous vous proposons de lire le manifeste du Convent de Lausanne ainsi que la Circulaire aux Deux Hémisphères. Ces Documents sont à la base de l’Ordre Écossais.
avatar
Corvus
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 10/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://conspirationnistes.forumofficiel.fr

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum